Le Manoir des lettres
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -32%
-32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ ...
Voir le deal
749.99 €

Aller en bas
Le Manoir
Le Manoir
Admin
Messages : 808
Date d'inscription : 20/04/2021
https://lemanoirdeslettres.forumactif.com

La douceur de l'eau, Nathan Harris (2022) Empty La douceur de l'eau, Nathan Harris (2022)

Mar 30 Avr - 9:35
La douceur de l'eau, Nathan Harris (2022) 97820727

"Ce n'était qu'un rêve, bien sûr, et elle savait bien que rien ne lui était promis. Elle aurait pu espérer mieux mais, avec le temps, elle avait appris à se contenter de ce que la vie lui offrait. Et pourtant, parfois - parfois seulement - l'espoir suffisait."


La douceur de l'eau se passe au moment de l'Émancipation des Noirs, après la guerre de Sécession. Les riches propriétaires du Sud doivent à regret se séparer de leurs esclaves, et des hommes comme Ted Morton, grand cultivateur de coton, ont bien du mal à accepter cette décision et la perte de leur pouvoir de maîtres.
À Old Ox, il y a aussi George, qui n'a jamais été comme eux et qui s'est toujours refusé à exploiter des hommes. Il l'a payé en étant traité de fainéant et en possédant des hectares de terre qui ne produisent rien. Un peu à la marge, cet homme, marié à Isabelle, aime se promener dans la forêt avec son âne, où il espère voir la "bête" dont lui parlait son père quand il était petit. Mais, un jour, ce n'est pas sur elle qu'il tombe, mais sur deux fugitifs, Prentiss et Landry, anciens esclaves de Morton. Ces deux frères, qui font penser aux deux garçons dans Des Souris et des hommes, se méfient de George Walker, mais ils se rendent vite compte qu'il n'est pas dangereux, que c'est même un homme bon.
Peu après cette rencontre, August, un ami de son fils Caleb parti à la guerre, vient annoncer aux Walker que celui-ci est mort au front. George décide alors de faire prospérer sa terre en y plantant des arachides. Il embauche, et paye "comme des Blancs", les deux frères noirs qui vont peu à peu s'imposer comme des gens de sa famille.

Voilà l'histoire de base de ce roman passionnant, dans lequel tous les personnages sont brossés parfaitement : les bons, les mauvais, les faibles, les repentis. Sur ces terres rurales, les commérages se répandent vite, et il n'est pas question, par exemple, que quiconque apprenne qu'August et Caleb ont une liaison, tout comme il est impossible d'accepter que George emploie des Nègres, alors que les autres propriétaires ont perdu leurs esclaves et considèrent toujours ces hommes comme de la marchandise.
On est pris par la narration , aux liens qui se créent entre les personnages. Le meurtre de Landry, frère attardé et attendrissant de Prentiss, va déchaîner la haine ou faire naître la compassion, pousser tous les gens d'Old Ox à révéler qui ils sont.
La ténacité de George, le courage des veuves et celui de ceux qu'on croyait lâches, les nombreux personnages secondaires qui contribuent à bâtir cette histoire, donnent au premier livre de Nathan Harris la force de ces romans familiaux qu'on imagine très bien adaptés au cinéma.
CM

Le livre paraît en poche chez Folio Gallimard.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum