Le Manoir des lettres
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
PC portable Gamer 15,6” ERAZER DEPUTY P60 (144Hz ...
Voir le deal
999.99 €

Aller en bas
Le Manoir
Le Manoir
Admin
Messages : 808
Date d'inscription : 20/04/2021
https://lemanoirdeslettres.forumactif.com

Les Flammes de Pierre, J.C. Rufin (2021) Empty Les Flammes de Pierre, J.C. Rufin (2021)

Jeu 16 Mai - 19:28
Les Flammes de Pierre, J.C. Rufin (2021) 41limi10

Jean-Christophe Rufin a voulu écrire un roman dans la tradition de Frison-Roche. Passionné par la montagne, il s'est lancé dans cet exercice, s'inspirant de deux guides connus pour écrire son histoire.
Dans les environs de Chamonix, Rémy est un beau jeune homme : bronzé, sportif, il séduit toutes les femmes lors de ses excursions en montagne, jusqu'au jour où il tombe sous le charme de Laure. Pour la première fois, il est décontenancé car il est  très amoureux. Il entame une histoire avec elle, mais ne sait pas, pas plus que le lecteur, si les sentiments sont réciproques. Il se montre prudent, sur la réserve pour ne jamais lui déplaire. Laure est  une Parisienne. Elle vient le voir de temps en temps, puis repart sans donner beaucoup d'explications. Sa vie est mystérieuse, elle parle peu, et le lecteur se dit que cela cache quelque chose. C'est ce qui le tient dans la première partie.
Dans la deuxième, Rémy décide de surprendre celle qu'il aime et d'en avoir le cœur net : en se rendant à l'improviste chez elle, il verra si elle l'aime ou pas. Il n'en peut plus d'être séparé d'elle et de n'avoir aucune perspective. Contre toute attente, elle le reçoit, souriante, et commence alors pour le guide de montagne une vie dans un appartement en ville...
Au début, le roman promet un retournement, quelque chose d'énigmatique... et très vite, on se rend compte qu'il n'en sera rien.
La troisième partie vire aux clichés (l'accident, l'avalanche, la maladie, l'amie morte à qui on se confie...) et le livre devient difficile à lire, perdant tout son intérêt. On a finalement une histoire d'amour convenue, faite de faux mystères et de lieux communs. Tout est déjà-vu, comme dans un mauvais film, dans ces histoires d'amour et ce monde trop hétérosexuel et sans nuances. Les descriptions de la montagne lassent aussi et n'ont rien de la poésie de Sylvain Tesson, ami de JC Rufin. Pour l'anecdote, le "de surcroît" est un tic de langage assez gênant à la lecture, et on n'est pas époustouflé par le style... On s'attendrait à mieux, dans le fond et la forme, de la part d'un Académicien.
CM

Parution en livre de poche chez Folio.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum