Le Manoir des lettres
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
PC portable Gamer 15,6” ERAZER DEPUTY P60 (144Hz ...
Voir le deal
999.99 €

Aller en bas
Le Manoir
Le Manoir
Admin
Messages : 808
Date d'inscription : 20/04/2021
https://lemanoirdeslettres.forumactif.com

 Roy Jacobsen  Empty Roy Jacobsen

Ven 15 Mar - 8:03
 Roy Jacobsen  Captur80

Juste une mère nous emmène dans les solitudes de Norvège, non loin des îles Lofofen, où vit Ingrid, le personnage principal de ce roman. Sous le même toit que sa tante, elle élève ses enfants, dont la petite Kaja, née d'une passion passagère avec un soldat russe durant la guerre. L'existence est fondée sur le travail, la pêche, les différentes tâches de la vie quotidienne :

"On se lève pour deux raisons, en premier lieu pour contenir les pensées de la nuit par le travail, ensuite parce que le travail doit être fait."


Au début du livre, elle reçoit une mystérieuse lettre d'une femme, Mariann Vollheim : doit-elle l'ouvrir, la lire ? Elle a été sa rivale et toutes deux ont aimé le même homme, Alexander, ce soldat russe...

 Roy Jacobsen  Randon10
Lofofen

Il y a aussi le vieux Johannes, ou qui donne l'impression de l'être depuis que sa femme Olavia l'a abandonné, le laissant seul avec son très jeune fils, Mattis. Un jour, Johannes, qui livre par bateau le lait, ne revient pas, et c'est Ingrid qui prend l'orphelin avec elle et l'élève comme son fils.

Le roman se déroule avec lenteur, dans l'atmosphère des fjords et en suivant les saisons : celle de la pêche aux harengs, par exemple, véritable fête pour petits et grands. On voit grandir Mattis, devenu Matthias, se tisser les liens entre les individus de la famille et celle d'Olavia, la femme qui n'est jamais revenue au pays, qui a laissé un fils et un mari pour un amant en Allemagne.
Le point d'orgue est le moment où oncles, neveux et tantes réunis sur un bateau de pêche prennent conscience de leur fragilité et de leur petitesse quand ils croisent des baleines qui pourraient, en un rien, couler l'embarcation. C'est une histoire de famille, sans énormes problèmes à résoudre que ceux du quotidien, avec des êtres qui pleurent leurs disparus avec retenue et dans le silence.
Gallimard, 14 mars 2024
Le Manoir
Le Manoir
Admin
Messages : 808
Date d'inscription : 20/04/2021
https://lemanoirdeslettres.forumactif.com

 Roy Jacobsen  Empty Les Vainqueurs (1991)

Mer 29 Mai - 19:52
 Roy Jacobsen  G0824610

L'auteur norvégien Roy Jacobsen s'intéresse aux histoires de famille. Dans Les Vainqueurs, Johan Strand vit de ses virées en mer. Veuf, il se retrouve avec trois enfants sur les bras, deux fillettes et un garçon de douze ans. En se remariant avec une femme qui a aussi trois enfants de son côté, il ne peut s'occuper d'une aussi grande famille, et il place les deux petites chez des oncles et tantes. La vie est rude, le travail rapporte peu, mais il permet tout de même de subvenir aux besoins de ses proches. Un jour, Johan apprend que lui et sa femme ont tout perdu : forcés de quitter leur terre, ils tentent tant bien que mal de surnager et de remettre à flot leur situation.
Dans un style qui lui est spécial, assez fourni, sinueux aussi, Roy Jacobsen raconte des vies simples, leurs obstacles. Il n'y a pas de grands drames, de grands éclats, juste des hommes luttant contre les éléments et la pauvreté, malgré tout fiers de ce qu'ils sont. Quand il était petit, son père disait à Johan :

"Les vainqueurs. Ce sont les hommes de la classe ouvrière qui seront les vainqueurs de l'Histoire, mon gars, ici aussi, c'est nous qui sommes la voix de Dieu sur terre, la voix tonnante du Seigneur et de Staline."

Les Vainqueurs est un roman fleuve, à la lecture duquel il faut accepter qu'il ne se passe rien d'autre que les aléas d'un quotidien plein de rigueur et de tendresse.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum